1 1 1 1 Eglise de San Giacomo de Rialto L'église de San Giacomo ( saint Jacques), connue par les vénitiens comme San Giacometto, fut construite, selon la tradition, dans l'année 421 par le charpentier Candioto ou Etinopo qui, pour fuir à un grave incendie, se voua à saint Jacques. Survécu, il décida de construire cette église à son nom. La légende est autant détaillée qu'un fait historique qui ne nous fournit pas seulement la date de la fondation de l'église mais l'heure même: 25 mars à midi! La seule certitude qu'on ait, est que l'église existait sûrement dans l'année 1152 et que la date de consécration est 1177. Cela pourrait sembler aussi une légende mais il s'agit d’un fait réel, la nuit du 9 janvier du 1514, toute l’île de Rialto fut complètement détruite par un incendie sauf l'église de San Giacomo restée en parfait état. Elle fut restaurée quelques années plus tard par le riche Natale Régis, prêtre de San Giacomo depuis 1503. Personnage très particulier et vaniteux, il remplit l'église de pierres incises de son nom et de ses armoieries. À la mort de Regia, 1532, la nomination du nouveau prêtre fut une question très particulière qui porta à de nombreuses discussions entre les Provveditori Al Sale (commerçants du sel) et le patriarche de Venise jusqu' à l'intervention du pape même, Clément VII, qui donna au doge le pouvoir de le choisir lui même. Il fut de plus établi que le prêtre devait être originaire de Venise. En 1932 le cardinal Pierre la Fontaine disposait que l'église passait à la gestion de l'Arciconfraternita de San Cristoforo (saint Christophe), une association née avec l'objectif d'accompagner les morts au cimetière pendant et après les enterrements. Au début 1800 Napoléon décidait que dans le Royaume Italien il fallait construire les cimetières loin des villes, même pour Venise ou il y avait beaucoup des petits cimetières aux côtés des églises. Dans un premier temps fut choisie l'île de saint Christophe, mais, vu ses petites dimensions, fut donc choisie l'île de saint Michel, actuellement encore cimetière de la ville. Tout cela apporta beaucoup de mécontentement auprès des vénitiens, qui avaient l'habitude de visiter tous les jours leurs propres défunts. En conséquence les sépultures furent abandonnées à elles-mêmes à Saint Michel. D'où l'idée de deux citoyens vénitiens, Giacomo Massaggia et Bernardo Pasini, de créer l'Arciconfraternita qui prenait soins des sépultures.   Horaires De lundi à samedi de 9h à 17h.
Dimanche de 11h à 19h.

Entrée gratuite
CONTACTS San Giacomo di Rialto Church
San Polo 135 - 30125 Venice
tel. +39.348.2815492
info@museodellamusica.com
Retourner à Les Musées
2 2 2 2 3 3 3 3 4 4 4 4 5 5 5 5 6 6 6 6 7 7 7 7